J2-4  Ayutthaya – Sukhothai

Après une nuit dans un hostel à Ayutthaya avec des rideaux assez novateurs (des bouts de tissu qui pendaient sauvagement…) un bon café bien corsé s’imposait au réveil. Vu le prix fort élevé, un peu plus de 6 euros la nuit, on allait pas trop discuter pour ce petit inconvénient de luminosité… Le pti’ déj’ terminé, on s’est dépêché pour acheter les billets de bus pour rejoindre Sukhothai.

Il était déjà 9h45. A la caisse on nous explique que notre bus arrivait initialement pour 11h30 mais si on veut, on peut prendre celui de 8h30 puisqu’il a qu’une heure et demi de retard… rien que ça. On va pas dire non! Après plus de 7h30 de route nous enfin voilà à Sukhothai. Un bon pti’ poulet curry vert pour 1,25 euros (faciiiiiile 16 euros chez nous) pour bien remplir le bidou avant d’aller pieuter.

Sukhotai se divise en deux parties : l’ancien Sukhothai et le nouveau Sukhothai. Notre auberge se situait dans l’ancienne partie. Rien de mieux qu’un vélo pour visiter ce vaste site. 0,75 euros la location… pour une durée de 24h. Prix inconcevable pour les établissements à la mer du Nord avec leurs vélos à 15 euros l’heure…

Après 25km sous une température de 30 degrés, et 10km à pieds, rien de mieux qu’une bonne douche avant de rejoindre l’autre partie de la ville. Et une fois sur place… un choc.

Quand on débarque dans le sud de la France, on n’entend que des criquets. Là, on n’entendait que des oiseaux. Des centaines et des centaines d’oiseaux sur les câbles électriques en train de siffler. On ne pouvait pas se parler sans crier tellement ce bruit était dérangeant…

Après un petit tour de 6km, direction le resto du coin et repos très tôt car notre bus pour Chiang Mai est « supposé » être là demain à 6h30…