7TREK

C’est un voyage d’environ 6 semaines en Asie du Sud-Est en ‘backpack’.

En résumé, il s’agit d’effectuer plus de 4.200 km en 40 jours à travers trois pays : la Thaïlande, le Laos et le Cambodge de février à mi-mars 2018 par tous les moyens de locomotions possibles avec un minimum de frais.

Le nom du projet est un jeu de mots avec comme base deux termes : SEP pour Sclérose en Plaques et TREK, mot d’origine néerlandaise employé pour une grande randonnée. L’acronyme SEP est volontairement remplacé par le chiffre 7 et les lettres contiennent des lacunes. Un moyen pour démontrer que la maladie peut s’attaquer tant aux facultés cognitives et visuelles qu’à sa motricité.

POURQUOI

Le temps. Je n’en ai pas des masses. Il n’existe aucun traitement curatif de nos jours. Les derniers médicaments retardent l’avancée de la maladie d’environ 50% et leurs effets secondaires sont légion.

L’envie de découvrir.
L’envie d’échanger avec d’autres cultures.
L’envie de voir (tant que je peux, car des « brols » comme une « névrite optique rétro-bulbaire »… autrement dit, une baisse d’acuité visuelle rapide et profonde, me pèse sur le dos…).
L’envie de marcher, loin. Aussi loin que possible. Tant que je ressens la douleur. Car un jour viendra, où je ne marcherai plus et je ne ressentirai plus rien.

0,1% de la population Belge est atteinte de la Sclérose en Plaques. Cela représente 1 personne sur 1000. J’en fais partie. J’ai envie de le montrer aux 99,9% restants que malgré cette épée de Damoclès, la vie continue et que tout est possible. J’ai également envie de prouver d’abord à moi, puis aux autres malades, que ce genre de voyage, qui à la base m’est en quelques sorte « interdit » est possible.

COMMENT

En finançant l’entièreté du projet par mes propres moyens.
En duo. Avec un ami. Né le même jour, le même mois et la même année. Sorti de la même faculté. Qui plus est, habite à 500m de chez moi. (Car oui, à deux c’est plus gai mais également pour des raisons médicales…)
En avion pour commencer. Ensuite en train, en bus, à vélo, en barque sur le Mékong et à pied lors de la montée des chaines montagneuses du Nord.
Avec un sac de 40L. Un challenge d’organisation pour quelqu’un dont toutes les paires de chaussettes sont divorcées après le premier lavage…
Avec une seule nuit d’hébergement réservée pour le jour d’atterrissage. Pour les suivantes, au petit bonheur la chance.

JOUR 1
Atterrissage à Bangkok

JOUR 2 – 41
DIRECTION NORD DE LA THAILANDE :
Ayutthaya – Phitsanulok – Sukhothai – Lampang – Lamphun
CHAINE MONTAGNEUSE :
Doi Inthanon National Park – Doi Chiang Dao – Doi Ang Khang – Doi Pha Tang – Doi Pha Hom Pok
NORD DE LA THAILANDE :
Mueang Chiang Rai
FRONTIERE DU LAOS :
Houei Sai
TRAVERSEE DU LAOS :
Louang Namtha – Louang Prabang – Vientiane
RETOUR DANS L’EST DE LA THAILANDE :
Khon Kaen – Si Saket
SUD DU LAOS :
Paksé
TRAVERSEE DU CAMBODGE :
Champassak – Veun Kham – Province de Kratie – Phnom Penh – Siem Reap – Battambang

JOUR 42
Bangkok et retour à Bruxelles ma belle !


Image : GoogleMaps